Roméo et Juliette

Notre histoire débute en la cité de Montréal, en l’an 2016 après Jésus-Christ.

Juliette, alors âgée de 13 ans, tombe amoureuse de Roméo, 18 ans. Alors que leur histoire d’amour commence et est approuvée, pour une rare fois, par leur famille respective, leur destin n’est point pavé de bonheur. Leur lune de miel est courte et la fin tragique de leur idylle amoureuse émeut la population. Roméo est condamné par la justice et son nom est désormais inscrit sur le registre Canadien des délinquants sexuels. Dans cette histoire tragique, l’amour n’a pas pu contourner la loi.

En droit criminel canadien, les infractions de nature sexuelle sont très complexes et bien des gens ne sont pas au fait des circonstances qui peuvent mener à une accusation en cette matière. Dans le cas de notre Roméo et de notre Juliette, l’élément essentiel de l’infraction reprochée est l’âge qui sépare nos tourtereaux. .

En effet, le Code criminel est clair; une personne âgée de 12 ou 13 ans, comme dans notre histoire, ne peut entretenir une relation intime avec une personne étant de 2 ans ou plus son aînée. Elle ne peut non plus entretenir une relation avec une personne ayant une forme d’autorité sur elle.

Dans le même ordre d’idée, si une personne est plutôt âgée de 14 ou 15 ans, elle ne peut entretenir une relation intime avec une personne étant de 5 ans ou plus son aînée. Comme dans le cas précédent, elle ne peut non plus entretenir une relation avec une personne ayant une forme d’autorité sur elle.

Comme notre histoire le démontre, contrevenir à ces règles du Code criminel est lourd de conséquences. Ainsi, peu importe l’amour qui vous habite, peu importe la passion qui vous enflamme, avoir des contacts sexuels, de quelque nature que ce soit, avec une personne plus jeune peut vous mettre dans une situation fâcheuse. En effet, vous êtes alors à risque d’être trouvé coupable d’une infraction criminelle à caractère sexuelle.

Ainsi, bien que plusieurs siècles nous séparent de l’histoire originale de Roméo et Juliette, le temps nous rappelle une chose : l’histoire se répète toujours. Laissez nous le soin de réécrire votre fin heureuse.

Bonne Saint-Valentin!

Comments are closed.